mercredi 1 octobre 2008

Ma nouvelle spécialité culinaire : les pâtes sauce fond de frigo !

Il faut :

- 1/2 oignon presque sec qui traine dans la porte du frigo depuis ?? ... va savoir !
- le petit bout de beurre rescapé des dernières pâtes (au beurre, donc)
- du sirop d'érable, pas encore périmé (!)
- un peu de muscat (allez, un petit sacrifice au nom de la grande cuisine, c'est pas si grave !) (bonjour tristesse...) (évidemment celui-là n'a pas le temps de périmer, hein)
- 1 reste de faux St Môret vrai premier prix, périmé de 11 jours
- 1 fond de sachet de Grana Padano (ersatz de parmesan) périmé de 16 jours
- les quelques blocs d'épinards hâchés surgelés dont on ne sait que faire au vu de la faible quantité
- des pâtes, de plusieurs sachets si besoin
- du sel, du poivre (5 baies) (Ducros) (bah oui un peu de snobisme sur la fin ça rattrape un peu le début !), et du cumin (mon secret).

1) Émincer le demi-oignon sans oublier d'enlever la première tranche complètement desséchée.

2) Faire revenir le demi-oignon dans le bout de beurre après en avoir raclé la surface un peu rance, puis laisser réduire.

3) Caraméliser au sirop d'érable (là, il faut y aller avec le dos de la cuillère, d'une part pour que le goût ne soit pas trop fort, et d'autre part parce que sinon l'oignon reste collé dans le creux de la cuillère, et c'est plutôt pénible).

4) Déglacer au muscat (un peu dans la casserole, un peu dans le gosier) (eh oui malheureusement ce n'est pas le moins bon des deux muscats de la maison qui s'accorde le mieux à la recette).

5) Rajouter le fromage frais (ou presque) en faisant bien attention de laisser de côté la partie moisie (un mélange de rose et de vert, avec une pointe de blanc-gris, c'est joli), puis le Grana Padano pour relever le goût, et enfin de l'eau parce que le faux St Môret c'est très épais (pour les riches on peut diluer au lait à la place de l'eau, mais pour moi le lait c'est sacré c'est petit déjeuner !).

6) Rajouter les épinards préalablement décongelés au micro-onde (après avoir gratté la glace qui depuis le temps que c'était dans le congé s'était formée autour), puis le cumin et sel/poivre selon l'envie.

7) Laisser mijoter en rajoutant de l'eau et en mélangeant régulièrement pour ne pas que ça se dessèche.

8) Faire cuire les pâtes dans la bonne quantité d'eau bouillante et de gros sel (attention au temps de cuisson des différents sachets que vous utilisez ! d'abord verser les pâtes de 10 minutes de cuisson, puis 3 minutes après celles à 7 minutes de cuisson, etc !) (bon d'accord là j'exagère, c'est une VDM qui m'a fait penser à dire ça).

9) Egouttez les pâtes, servez-vous-en et versez la sauce, c'est prêt !

On n'y croirait pas en lisant la recette, mais elles étaient très bonnes ces pâtes !

N.B. D'habitude je fais de la cuisine au pif, là c'est de la cuisine au nez : pour vérifier que les ingrédients ne sont pas tout pourris, et pour établir s'ils s'accordent les uns avec les autres, en effet tous les muscats ne conviennent pas forcément.

P.S. Je n'aurais pas du rédiger cette recette pendant que je la réalisais, petit à petit ça m'a un peu dégoutée...

7 commentaires:

ororuK a dit…

Ooh ! Tu vis à la dure dis-donc.
Mais c'est une bonne leçon de récupération et d'économie pour éviter de gaspiller. J'en connais qui feraient bien de prendre exemple sur toi !


(je vois pas en quoi faire cuire des pâtes avec des temps de cuisson différents est une VDM... nan mais)

Léa a dit…

La VDM en question c'est :

"Aujourd'hui, j'ai fait les fonds de placards pour me faire des pâtes. Il restait deux poignées de spaghettis dans deux paquets différents, que j'ai plongées dans l'eau bouillante. Après quelques minutes, j'ai regardé les temps de cuisson sur les deux paquets : 2 minuti et 10 minuti. VDM"

Et sinon c'est clair que c'est du grand art de réussir à faire un vrai bon plat original avec presque rien, c'est là où je m'amuse le plus à vrai dire.

ororuK a dit…

Ah d'accord, je comprends mieux pour la VDM. :)

Adrien a dit…

Rien a redire sur la recette, par contre le montage de la table est a revoir...
La fourchette ne doit pas avoir les pics face contre table, le couteau avec la lame coté assiette.
Le montage de l'assiette pourrait avoir une pointe de couleur en plus, avec une tache rouge (tomate, ketchup..) et un morceau de persil ou autre truc vert pour mettre des formes!

a améliorer pour la prochaine fois! ;-)

bonne journée,
le chieur de service

PS: je vais me méfier des plats que tu prépares maintenant!

Léa a dit…

Mais non, pas de raisons de te méfier elles ne m'ont pas fait tomber malade, c'est que tout va bien !

Et pour la présentation de l'assiette, j'ai cherché à faire quelque chose de joli, genre une ligne de sauce épicée tout autour etc, mais j'ai fait avec ce que j'ai pu, tout ce que j'avais qui pouvait s'accorder avec la recette je l'ai mis ; par contre j'ai rajouté quelques brins de gingembre (la plante) qui ne se voient pas, dans cet esprit-là. Enfin bref l'intention y était mais pas les possibilités ! Snob, va !

Adrien a dit…

Ca n'est pas du snob, une assiette se déguste autant avec les yeux qu'avec les papilles.
Une belle présentation participe a 50% dans l'appréciation du repas ;-) alors la prochaine fois tu me ferras le plaisir de faire un peu d'effort sur ce point! MDR

apres pour ce qui est d'être malade tu as aucun risque avec si peu de dépassement de la date de péremption, elle est juste donnée a titre indicatif et pour que le consommateur, en cas de problème avant cette date, puisse se retourner contre le vendeur.
La vraie date de consommation est donc l'odeur du produit au moment ou tu l'utilises!

Et pis j'aime bien te voir râler, donc je continuerai la provoque :-D

Trudy a dit…

Thanks for writing this.